Cinéma

(Cinéma) « Focus » ou rencontre avec Will Smith

20150212_124037_resized

« It’s about distraction. it’s about focus. The brain is slow and it can’t multitask. Tap him here, take from there ».
(Tout se joue sur la distraction. Sur la concentration. Le cerveau est lent est n’est pas polyvalent. Sollicitez-le par ici, et prenez par là.)

Voilà la phrase que nous avons retenue du dernier film FOCUS, où Will Smith est à l’affiche, en escroc professionnel.
Si l’histoire est quelque peu convenue – Nicky, le chef d’une bande de pickpockets sévissant dans la Nouvelle Orléans s’éprend de sa nouvelle recrue, Jess, blonde et téméraire – on retiendra surtout la prestation de Will Smith qui, à 46 ans, arrive encore à nous surprendre. Pour vous, le Court Bouillon est parti à sa rencontre à Londres, lors de la conférence de presse du film.

La production sait comment faire languir les journalistes, on nous propose d’abord quelques tours de passe-passe, afin d’illustrer le propos du film; car pour donner du réalisme aux scènes de vol de porte-feuilles, montres, téléphones, bijoux et nous en passons, l’équipe du tournage a fait appel à un vrai pickpocket! Mais nous, on veut voir WILL SMITH. S’il vous plait.
Le Prince de Bel Air, the Men in Black, le Bad Boy, le père courage de « À la recherche du bonheur », le martyr de « Sept vies »,
et surtout l’interprète de « Gettin’ Jiggy with it » qui a bercé notre adolescence.

Si Monsieur est un des acteurs les mieux payés d’Hollywood, il n’en perd pas pour autant son humilité, et raconte avec une once de pudeur que s’il fait autant le « show » c’est surtout pour rassurer le gamin de 5 ans en lui, toujours effrayé par la foule. Lorsqu’un journaliste lui demande à quelle célébrité il s’identifie, il répond le plus naturellement du monde « Mickey Mouse, à cause de mes oreilles décollées! ».
Tout en nous expliquant que le film lui a appris moultes astuces sur « comment-voler-le-porte-feuilles-de-quelqu’un-dans-la-rue » pour les nuls, il retient surtout que la psychologie humaine est basée sur l’émotionnel, et qu’à partir du moment où une personne a trouvé vos failles, il est déjà parti avec vos clefs de voiture. Il nous a fait rire dans la sitcom « Le Prince de Bel Air », et pleurer dans le drame « Sept vies ». Le challenge de l’acteur a été dans FOCUS de trouver un juste milieu entre l’empathie du spectateur et le jugement de ce dernier. On retiendra surtout de cette rencontre la générosité de Mr Smith, le respect des gens de tous horizons dont il fait preuve, et que la sympathie qu’il inspire dans ses films n’est que l’ombre de celle qu’il dégage hors écran.

Pour les amateurs de rap et R’n’B, on vous souffle un petit secret qui n’en sera bientôt plus un : Kanye West et Will Smith planchent en ce moment-même sur un album qui risque de faire du bruit! Pour les nostalgiques, c’est cadeau!

Sortie du film FOCUS (Diversion), de Glenn Ficarra et John Requa : 25/03
Bande-annonce

– Lucile –

20150212_121600_resized

Publicités

Une réflexion sur “(Cinéma) « Focus » ou rencontre avec Will Smith

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s