Cinéma

(Cinéma) « Toute première fois »: Les hommes préfèrent les blondes

Heureux en couple depuis dix ans, Jérémie est sur le point d’épouser Antoine. Homosexuel épanoui dont les parents hippie bobo adorent le futur gendre, il n’a aucun doute sur son bonheur. Appartement parisien supra cool, entreprise qui va comme sur des roulettes avec son meilleur ami, mec canon à la maison… Que demande le peuple ?
Patatra, une nuit où il accompagne des clients faire la fête pour signer un contrat, il commet l’irréparable : l’amour avec une fille (et pas n’importe laquelle, une superbe suédoise).
En remettant la chose dans son contexte, c’est vrai qu’on entend rarement les hommes se plaindre d’avoir partagé les draps d’une blonde aux yeux bleus d’un mètre quatre-vingt, et en plus pour leur première fois. Cet acte en apparence anodin va pourtant chambouler son couple, ses amitiés, son travail et les certitudes de sa vie.

Surprise ! Le film est aussi une « toute première fois » pour ses géniteurs, et surprend en mettant en valeur des acteurs peu utilisés, petit coup de peinture fraîche qui ne fait pas de mal, bien au contraire. La pluie, les terroristes, le pot de Nutella vide, Marine Lepen… autant de choses qui nous font pousser de longs soupirs ; alors, non ce n’est pas le film de l’année, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est de bout en bout un excellent exercice pour les zygomatiques.

Si l’on rit dès les premières minutes grâce à des comiques de situation efficaces, on apprécie aussi le jeu des seconds rôles tels que Camille Cottin (« Connasse » sur Canal +, héroïne dans la vraie vie) ou Franck Gastambide (Non ils n’ont pas voulu changer son nom à l’état civil), qui s’avère parfait en meilleur ami foireux. On imagine que le duo mixte de réalisateurs a su créer un équilibre, qui écrase les points de vue bancals usuels sur l’amour. En évitant les clichés sur l’homosexualité, cette comédie rend agréablement hommage à l’état amoureux sans en faire des tonnes, tout en posant la question du bonheur à travers le regard de la société.

Le petit truc qui fait sourire : un ami du couple gay, artiste peintre, est surnommé « Nounours ».
Le petit truc qui fait pouffer : citer Lady Gaga dans une comédie française, check.

Comédie française de Noémie Saglio et Maxime Govare. Avec Pio Maramaï. Durée : 1h30 –  Sortie le 28/01/2015

– Lucile – 

Publicités

Une réflexion sur “(Cinéma) « Toute première fois »: Les hommes préfèrent les blondes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s